a NigerPresse.com – LA FAMEUSE INTERVIEW: « Interview exclusive de Monsieur Dany Chaccour, PDG d’Africard LTD »…

LA FAMEUSE INTERVIEW: « Interview exclusive de Monsieur Dany Chaccour, PDG d’Africard LTD »…

 

L’interview de monsieur Dany Chaccour parue dans le Courrier N°469 du jeudi 15 juin 2017 sonne comme une menace pure et simple contre la République du NIGER.
QUESTION
Qu’est-ce qui motive, AFRICARD CO qui a pratiquement gagné ses procès contre notre pays, à proférer une telle menace consistant à dire qu’elle n’acceptera plus d’accord au delà du 30 juin 2017.


Maintenant que l’affaire est pendante devant des juridictions étrangères, pourquoi la société AFRICARD voudrait – elle d’un accord maintenant et tout de suite jusqu’à lancer un ultimatum en vue de son obtention?

Lorsque Dany Chaccour parle de justice bananière ou que le NIGER se fait justice soi – même, a t – il oublié que la décision de base portant sur le contentieux a été rendue par la Cour d’État de la République du NIGER et en faveur de sa société ?

Nous sommes ce que nous sommes en tant peuple mais nous n’avons pas de leçon à recevoir de monsieur Dany Chaccour. Depuis quand, monsieur Dany Chaccour a t – il commencé à nourrir des sentiments pour le peuple nigérien?

Le peuple nigérien sait se défendre et n’a point besoin de ses déclarations.

Monsieur Dany Chaccour aurait mieux à faire en prenant son mal en patience et laisser les différentes juridictions de surcroît étrangères apprécier les éléments versés dans le dossier.

Son avocat nigérien a été radié du Barreau de Niamey en 2015, pourquoi ne l’avait – il pas dénoncé en ce moment, qu’il a fallu sa réhabilitation en 2016 et qu’il ait retourné sa veste comme il le souligne dans l’interview pour qu’il le dénonce comme faussaire ?

Monsieur Dany Chaccour, se moque t – il de notre intelligence en tant que peuple lorsqu’il déclare que  » que le NIGER accepte de nous indemniser et AFRICARD se contentera des montants sur lesquels on s’était mis d’accord à Paris, à condition que la différence soit versée par les autorités nigériennes aux familles des 291 victimes de Boko haram de ces deux dernières années, ainsi qu’aux martyrs de l’armée nigérienne, l’armée intègre du NIGER.

L’opinion nationale nigérienne a vite fait d’établir un lien entre ces 200 milliards et certaines rumeurs liées à un riche patrimoine immobilier qui serait détenu par certains barons du régime en Europe et aux États-Unis.

Ce riche patrimoine immobilier n’a rien à voir avec le contentieux opposant notre pays à sa société et si réellement il se souciait de l’intérêt du peuple nigérien pourquoi n’a t – il pas dénoncé nommément ceux qui détiennent ce riche patrimoine dès qu’il a eu connaissance de son existence ?

Mais, monsieur Dany Chaccour, a raison de se comporter ainsi, les nigériens en charge de la gestion du contentieux n’avaient brillé que par une négligence inacceptable. Notre pays n’avait pas agi, dans cette affaire, en tant qu’Etat.

Nous osons espérer que le gouvernement a tiré toutes les leçons de cette négligence qui a porté un coup dur à l’image et aux biens de notre pays pour que le NIGER agisse dorénavant en tant qu’Etat dans toutes les procédures judiciaires relatives à cette affaire.

À propos de l’Auteur

Elhadji Idi Abdou (Contribution FB) Tamtam info News

…read more

Source:: TamTamInfo