a NigerPresse.com – Atelier de validation du document cadre pour l’amélioration de la résilience de l’élevage à la variabilité et aux changements climatiques au Niger : Intégration des dimensions changements climatiques dans les politiques de développement

Atelier de validation du document cadre pour l’amélioration de la résilience de l’élevage à la variabilité et aux changements climatiques au Niger : Intégration des dimensions changements climatiques dans les politiques de développement

 

Les changements climatiques constituent une donnée avec laquelle il faut désormais compter dans les politiques publiques. Face à cette réalité, le gouvernement et ses partenaires ont financé, une étude qui a abouti à l’élaboration du document cadre pour l’amélioration de la résilience de l’élevage face à la variabilité et aux changements climatiques au Niger. C’est en vue de valider ce document qu’un atelier a ouvert ses travaux hier, au Centre Régional AGRHYMET de Niamey sous la présidence du ministre délégué à l’Elevage, M. Mohamed Boucha.

« Aujourd’hui, plus personne n’ignore la problématique du changement climatique. En effet, les variabilités et changements climatiques constituent désormais une menace sérieuse pour la croissance économique et le développement durable des pays du CILSS et la CEDEAO, dont les principales productions agricoles sont dépendantes des saisons pluvieuses», a déclaré le ministre délégué à l’Elevage en ouvrant

l’atelier de validation du document cadre pour l’amélioration de la résilience de l’élevage à la variabilité et aux changements climatiques au Niger. Le processus d’élaboration de ce document a été conduit par le CILSS, une institution sous régionale ayant capitalisé une riche expérience en matière d’intégration des dimensions changements climatiques dans les politiques de développement ainsi que dans la budgétisation des actions d’atténuation et d’adaptation, a souligné M. Mohamed Boucha.

Cet atelier, estime t-il, est d’une importance capitale car il jette les bases d’une meilleure prise en compte de la thématique du changement climatique dans toutes les politiques et stratégies de développement durable de l’élevage au Niger. Les participants à l’atelier vont examiner les quatre principaux axes constituant le document, et qui portent sur la gestion durable des ressources pastorales face à la variabilité et aux changements climatiques ; la gestion durable de la santé animale pour faire face aux maladies climato sensibles ; la prévention et la gestion des crises pastorales liées aux événements météorologiques extrêmes ; la promotion des pratiques d’élevage sobres en carbone et résilientes vis-à-vis du climat.  » Au total, huit projets ont été retenus pour un montant global de près de 624 milliards de francs CFA », a précisé le ministre délégué à l’Elevage.

Auparavant, M. Etienne Sarr, le représentant de l’administrateur intérimaire du Centre Régional AGRHYMET a pris la parole pour rappeler l’urgence liée aux changements climatiques et souligner la nécessité de prendre des mesures face à la situation.  » Au niveau du secteur des ressources animales, les chocs climatiques ont eu comme conséquences, une dégradation des conditions d’élevage, une vulnérabilité de plus en plus accrue des populations et des écosystèmes pastoraux, une baisse des prix du bétail et aussi une augmentation des prix des céréales et d’autres denrées », a relevé M. Etienne Sarr.

Les perspectives ne sont pas très rassurantes, car a-t-il ajouté,  » selon les experts, il est attendu une augmentation de la fréquence et de l’amplitude des événements extrêmes tels que les sécheresses, les inondations et les vagues de chaleur ». Le changement climatique va ainsi avoir de multiples conséquences sur l’alimentation et la santé des animaux. C’est pour prendre en compte cette situation, qu’avec l’appui de ses partenaires, le ministère de l’Elevage a commandité l’étude qui vise à intégrer la dimension changements climatiques dans le processus de planification, de budgétisation et de suivi évaluation du secteur de l’élevage, a expliqué M. Etienne Sarr.

Souley Moutari(onep)

09 février 2017
Source : http://lesahel.org/

…read more

Source:: NiGerDiaspo